07 juillet 2007

Soif d'absolu

"Il n'est pas bon d'être tellement aimé, si jeune, si tôt. Ca vous donne de mauvaises habitudes. On croit que c'est arrivé. On croit que ça existe ailleurs, que ça peut se retrouver. On compte là-dessus. On regarde, on espère, on attend. Avec l'amour maternel, la vie vous fait à l'aube une promesse qu'elle ne tient jamais.On est obligé ensuite de manger froid jusqu'à la fin de ses jours. Après cela, chaque fois qu'une femme vous prend dans ses bras et vous serre sur son coeur, ce ne sont plus que des condoléances. On revient toujours gueuler sur la tombe de sa mère comme un chien abandonné. Jamais plus, jamais plus, jamais plus. Des bras adorables se referment autour de votre cou et des lèvres très douces vous parlent d'amour, mais vous êtes au courant. Vous êtes passé à la source très tôt et vous avez tout bu. Lorsque la soif vous reprend, vous avez beau vous jeter de tous côtés, il n'y a plus de puits, il n'y a que des mirages. Vous avez fait, dès la première lueur de l'aube, une étude très serrée de l'amour et vous avez sur vous de la documentation. Partout où vous allez, vous portez en vous le poison des comparaisons et vous passez votre temps à attendre ce que vous avez déjà reçu.
Je ne dis pas qu'il faille empêcher les mères d'aimer leurs petits. Je dis simplement qu'il vaut mieux que les mères aient encore quelqu'un d'autre à aimer. Si ma mère avait eu un amant, je n'aurais pas passé ma vie à mourir de soif auprès de chaque fontaine. Malheureusement pour moi, je me connais en vrais diamants."

(Romain Gary - La promesse de l'aube)

Posté par axelpanam à 17:55 - - Commentaires [12] - Permalien [#]


Commentaires sur Soif d'absolu

    En ce qui me concerne, je n'ai reçu aucune preuve concrète d'un amour maternel. Beaucoup de pression, beaucoup de culpabilité. Quant à mon père, il m'a idolatrée.
    Il est beau le résultat : une prétentieuse qui n'a en elle et en les autres aucune confiance.

    Je suis avec toi!

    Posté par -M-, 07 juillet 2007 à 19:05 | | Répondre
  • Il semble que tu as vécu quelque chose d'identique donc. Sauf que pour toi l'amour maternel est adroitement remplacé par l'amour paternel (rien d'étonnant pour une femme). Et dans mon cas, c'est avec mon père que la relation fut compliquée (et toujours pas résolue).

    Toujours est il qu'on à l'air malin maitenant, hein. Et comme dit Charl', qui fait le malin tombe dans le ravin.

    Posté par Samo, 07 juillet 2007 à 19:17 | | Répondre
  • Mais c'est toi même qui m'affirmais que le fond n'existait pas. Mano Solo synthétise nos pensées par cette seule phrase : "Y a toujours plus profond que le fond".
    Non?

    Posté par -M-, 07 juillet 2007 à 23:31 | | Répondre
  • Je t'ai dis que mon fond de la piscine n'existait pas.. Je ne parle pas du fond des autres...
    Et puis, tomber dans un ravin sans fond, quelle plaie non? Je préfère m'écraser une bonne dois pour toute plutôt que vivre une chute éternelle.

    Il est 6h du matin et le seul truc que je retiens de cette foutue soirée c'est d'avoir vue l'aube se lever et d'entendre les oiseaux chanter dans paris. Mais comme je suis jamais content, je me dis que j'aurais aimé vivre le même truc ailleurs, au bord d'une grande plage de sable qui joue avec l'océan

    Posté par Samo, 08 juillet 2007 à 05:56 | | Répondre
  • ...Avec celle que tu aimes...

    Posté par -M-, 08 juillet 2007 à 10:46 | | Répondre
  • Avec celle que j'aime, oui. Ce serait le but ultime. Mais c'est probablement trop demander, je ne peux pas vivre au dessus de mes moyens.

    Posté par Samo, 08 juillet 2007 à 11:39 | | Répondre
  • Si ça peut marcher pour moi, ça marchera pour toi

    Posté par -M-, 08 juillet 2007 à 13:55 | | Répondre
  • Peut-être... Ou peut être pas...

    Pour l'instant, je n'ai plus la foi...
    Et Goethe disait : "le miracle est l'enfant chéri de la foi"

    Alors là, c'est mal barré pour le miracle.

    Posté par Samo, 08 juillet 2007 à 17:52 | | Répondre
  • (je crois que les miracles existent)(prends bien soin de toi)

    Posté par Charl', 09 juillet 2007 à 12:53 | | Répondre
  • C'est beau de relire une Charl' en pleine forme!
    Prends en de la graine, Samo

    Posté par -M-, 09 juillet 2007 à 16:46 | | Répondre
  • Oui, ca fait plaisir de revoir Charl' en pleine forme, vraiment.

    Posté par Samo, 09 juillet 2007 à 18:49 | | Répondre
  • tout l'inverse ;o)

    Sacré Romain Gary, j'adoooore ses bouquins. Dommage qu'il nous ait laissés si tot. Pour moi c'était "la menace de l'aube" d'ailleurs j'ai écrit un ptit bouquin la dessus, ça défoule... Et c'est drole mais l'effet est exactement le meme au final: trop ou trop peu, ou mal ... keske ça change ? on ne le saura jamais.
    Envole toi bien loin de ces miasmes morbides, Va te purifier dans l'air superieur et bois commeune pure et divine liqueur le feu clair qui rempli les espaces limpides.

    If I can dream, make my dreams come true...

    Les miracles il faut les créer soi-même. Y'a peut-être pas de dieu(x) hors de nous. Il est peut-être en nous... Just do it ;o) !

    Posté par Em, 20 août 2007 à 16:01 | | Répondre
Nouveau commentaire